jeudi 5 mars 2009

Le pape pardonne à John Lennon...


... D'avoir déclaré que les Beatles étaient "plus populaires que Jésus". Quarante-deux ans après, Benoit XVI s'est dit "bon, allez, ça suffit maintenant, son âme a certainnement suffisament souffert dans le purgatoire, je vais lui donner un coup de pouce et me faire un coup de pub".
En vérité, ça ne s'est pas exactement passé comme ça parce qu'il ne faudrait pas non plus donner trop d'importance aux Beatles : c'est simplement le bulletin du fan club officiel du vatican l'Observatore Romano qui a pris un peu de son temps dans une colonne normalement consacrée aux allées et venues du pape pour expliquer que la déclaration de Lennon n'était qu'une "phrase qui avait alors provoqué une grande indignation Elvis et du rock'n'roll."
Je sais que je ne suis probablement représentatif d'à peu près rien mais quand je regarde autour de moi, je ne vois toujours que des gens pour qui les Beatles sont plus importants que Jésus. Ca reste un peu bizarre de pardonner un mort pour une vérité qu'il n'a jamais renié. Ca parait aussi bizarre d'oublier que dans la même interview, il avait déclaré que le christianisme allait disparaitre et que c'était tant mieux, qu'il n'a jamais été catholique, qu'il a chanté "I don't believe in Jesus"...
Contacté lors d'une séance de spiritisme, Lennon aurait refusé de répondre à la question "Pardonnez-vous à l'Eglise catholique pour l'inquisition, son atittude pendant la Shoah et sa contribution à la propagation du sida en Afrique ?".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire