mercredi 11 mars 2009

Jésus était-il végétarien ?

Jésus se fit baptiser au gué de Bethabarra, dans les eaux du Jourdain, par son cousin Jean (Le Baptiste), fils de Zacharie et d´Elisabeth, après un jeûne de 40 jours. Ces deux rites sont dans la tradition initiatique des moines esséniens, qui étaient nombreux dans la région du Jourdain.
Simon, apôtre de Jésus était également essénien. Le siège des Esséniens, que l´on appelait aussi Zélotes, et qui étaient connus pour être des croyants purs et durs respectant la nature et les animaux, était QOUMRAN, cité dans le désert d´Israël.
De là à penser que les 40 jours de jeûne, passés par le Christ, dans le désert, était un jeûne "végétarien", au milieu de ses disciples Esséniens...
D'autres biblistes s´étonnent du fait que, après le miracle de la multiplication des pains, où il y avait parait-il aussi "quelques petits poissons", Jésus - dans ses propres paroles - ne parle jamais de poissons. Ils ne sont cités que dans la narration. Ces biblistes soupçonnent des "rajouts de dernière minute" faits par les correcteurs. Mais ceux-ci, sans doute "pressés", les auraient oubliés dans les paroles du Christ.
Etes-vous encore sans intelligence, et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés, ni les sept pains des quatre mille hommes et combien de corbeilles vous avez emportées ?
(Matthieu 16,9-10) Où sont passés les poissons !

Quand j´ai rompu les cinq pains pour les cinq mille hommes, combien de paniers pleins de morceaux avez-vous emportés ? Douze, lui répondirent-ils. Et quand j´ai rompu les sept pains pour les quatre mille hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous emportées ? Sept, répondirent-ils. Et il leur dit: "Ne comprenez-vous pas encore ?"
(Marc 8,19-20) Et les poissons ?

Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés."
(Jean 6,26) Toujours pas de poissons !

Jésus dit à ses disciples: "Faites les asseoir par rangées de cinquante". Ils firent ainsi, ils les firent tous asseoir. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il les bénit. Puis il les rompit, et les donna aux disciples, afin qu´ils les distribuassent à la foule.
(Luc 9,13-17)

Depuis quand les poissons sont-ils rompus ? Si à l´origine, il avait vraiment été question de pain et de poissons, le verbe qui aurait convenu aux deux mots aurait dû être le verbe (dé)couper !

1 commentaire: