mercredi 4 mars 2009

Fetes païenne = Fetes Chrétienne



Chez les Romains, le Soltice d'hiver était aussi l'un des moments les plus importants du calendrier. A l'occasion des Saturnales du 17 au 24 décembre, les Romains fêtaient Saturne, dieu des semailles et de l'agriculture. Les fêtes qui étaient organisées donnaient lieu à de véritables orgies et il était déjà de tradition de s'offrir des cadeaux.






Le pape Gélase Ier (492–496) s’opposait aux rituels des Lupercales. La Saint-Valentin, le 14 février, a donc été élevée au rang de fête pour les jeunes amants. Les rituels de fertilité qui consistaient en purifications, en épreuves, en extravagances sexuelles et en sacrifices, pivot des Lupercales, ont été remplacés par les idées nouvelles de l’amour chrétien, sous l’influence d’un prêtre et martyr qui avait vécu non loin du mont Palatin, à Rome, et qui avait trouvé la mort en défendant le droit des amants de se marier. Les Lupercales ont peu à peu cédé la place à la Saint-Valentin, pour commémorer le don de l’amour au-delà de la fertilité.









1 commentaire: