vendredi 26 février 2010

MC Happiness, le moine bouddhiste qui fait du hip hop

Le moine bouddhiste Kansho Tagai semble apprécié par la jeunesse japonaise. Son truc ? Réciter des soutras bouddhistes sur de la musique rap !

Cela peut sembler complètement fou de voir un moine, habillé de manière traditionnelle, rapper devant un public de jeunes dans un bar enfumé. Mais c'est bien ce que fait le moine Kansho Tagai, amoureux du hip-hop et qui n'hésite pas à monter sur scène avec d'autres jeunes.

lundi 22 février 2010

Inde: Jésus représenté bière et cigarette à la main... dans un manuel scolaire

LePost


Dans un manuel scolaire destiné aux élèves des écoles primaires dirigées par l'Eglise catholique de l'Etat de Meghalaya, à majorité chrétienne, une image de Jésus crée la polémique
 
Le Christ est représenté tenant à la main... une canette de bière et une cigarette.


Une illustration utilisée pour représenter le "i" du mot "idole", précise TF1 News.

Une publication qui a provoqué l'indignation de la communauté chrétienne de Shillong.

« Nous sommes profondément choqués et blessés par le portrait offensant de Jésus-Christ dans ce manuel. Nous condamnons l'absence totale de respect de l'éditeur pour les religions » a indiqué l'archevêque du diocèse de Shillong.

Le propriétaire de la maison d'édition, Skyline Publications, dont le siège est à New Delhi, est poursuivi pour offense aux sentiments religieux.

jeudi 18 février 2010

Grande-Bretagne : un chauffeur de bus arrête son véhicule pour pouvoir prier

Londres, Angleterre – Une compagnie de transports londonienne a été forcée de s’excuser auprès des passagers d’un bus, dont le chauffeur a interrompu le trajet afin de pouvoir prier.


Lundi 1er février, un chauffeur de bus a arrêté le véhicule dont il avait la charge pour prier. De confession musulmane, l’homme a garé le bus avant de déplier un tapis en direction de la Mecque sur le trottoir et d'implorer Dieu en arabe. La société Transport for London en charge de la ligne de bus a alors expliqué dans un communiqué que si elle respectait toutes les religions, elle avait demandé à ses employés de ne pas prier durant leur service, avant de s’excuser auprès des usagers.

Et l’AFP de préciser le témoignage d’une femme ayant assisté à la scène : "Quand il a eu fini, il est revenu et a démarré à nouveau, sans aucune explication ni excuse."

source: zigonet.com

lundi 15 février 2010

Pastafarisme

Le pastafarisme (Flying Spaghetti Monsterism ou pastafarianism en anglais, mot valise faisant référence aux pâtes et au mouvement rastafari) est une religion1 créée en 2005 par Bobby Henderson, diplômé en physique de l'Université d'État de l'Oregon, pour protester contre la décision du Comité d'Éducation de l'État du Kansas, soutenue par le président des États-Unis George W. Bush et le sénateur Bill Frist2, de permettre au dessein intelligent d'être enseigné dans les cours de science au même titre que la théorie de l'évolution.


Cette religion est depuis devenue un phénomène d'Internet, rassemblant de nombreux adeptes du Flying Spaghetti Monster (Monstre en Spaghettis volant3 en français) qui affirment avoir été touchés par « Son Appendice Nouillesque » (ou « Nouilleux ») et louent le nom de leur « Maître Nouillesque » comme étant la seule vraie religion.

Historique

En juin 2005, Bobby Henderson a soumis une lettre ouverte4,5 au Comité d'Éducation du Kansas en réponse à la décision de ce dernier d'accorder un temps d'enseignement du dessein intelligent égal à celui de la théorie de l'évolution par sélection naturelle dans les classes de biologie. Il a demandé que les théories pastafariennes se voient attribuer un temps d'enseignement égal aux autres. Peu de temps après, il a reçu des réponses de remerciement de trois membres sympathisants du comité, ainsi qu'un quatrième message de mise en garde selon lequel « c'est une offense grave de railler Dieu » 6.

Les mois suivants, le trafic sur le site d'Henderson a augmenté régulièrement. La popularité du site a explosé en août, quand l'histoire du Monstre en spaghettis volant a été relatée dans divers blogs et des sites d'actualité en ligne comme Fark.com. Les médias traditionnels ont suivi. Le pastafarisme a reçu aussi le soutien de quelques universitaires, dont l'anthropologue spécialiste des religions Susan Johnston, qui a précisé les attributs du Monstre, à la fois mâle et femelle, « avec des appendices nouillesques et deux boulettes de viande rondes qui représentent clairement les seins de la grande déesse maternelle. »

Dogmes religieux

Un être invisible et omniscient appelé le Monstre en spaghettis volant a créé l'univers en incluant une montagne, un arbre et un « midget » (nain en anglais), et est défini par le pastafarisme comme un petit humain (dont les proportions sont considérées médicalement normales) et ce en un seul jour, ce que les pastafariens considèrent comme un avantage par rapport au christianisme.

Tous les signes suggérant la validité de la théorie de l'évolution de Darwin ont été placés par le Monstre en spaghettis volant afin de nous induire en erreur et pour tester la foi des pastafariens.

Le réchauffement climatique est une conséquence directe du déclin de la population de pirates comme le prouve un graphique montrant la corrélation inverse entre la population de pirates et la température moyenne sur Terre7. C'est pour cette raison que le costume officiel du pastafarien est l'habit de pirate.

Les prières adressées à Sa Nouilleté se terminent généralement par Ramen (parodie de Amen, sachant que les rāmen sont des nouilles japonaises) et le souhait à un autre pastafarien peut être adressé comme suit : « Puisse Son appendice nouillesque vous toucher » (May you be touched by His Noodely Appendage) ou « Que la Pâte soit avec vous » (May the Pasta be with you)

Lorsque quelqu'un éternue, le pastafarien répond par « Pesto » qui a le même sens que l'expression chrétienne « Bless you » (« Dieu vous bénisse »).

Le paradis promis à la fin de leurs jours contient pour les pastafariens un volcan de bière ainsi qu'une usine de strip-teasers/euses selon les goûts de chacun.

Bobby Henderson est le prophète incontesté du pastafarisme.

Le vendredi est une journée sacrée où il est de mise de manger des pâtes, et c'est aussi un jour de congé. Les pastafariens luttent pour la reconnaissance du droit à pratiquer leur religion.

Source : wikipedia.org

mardi 9 février 2010

La religion survivra aux extraterrestres

Photos.com



Agence Science Presse


On ne s'étonne pas qu'un congrès sur la vie extraterrestre, la semaine dernière à Londres, spécule sur la biologie et la chimie, sans parler de l'astronomie. Mais la religion? Une enquête s'est intéressée à ce qu'il adviendrait des grandes religions du monde si on découvrait un jour une forme de vie étrangère.


Et l'optimisme est de rigueur. Croyants ou non-croyants, bouddhistes ou chrétiens, seule une minorité croit que sa religion ou ses croyances personnelles seraient ébranlées - encore que les catholiques soient plus nombreux (22 %) à croire que cela affecterait leur religion. Pas aussi nombreux, toutefois, que les 205 non-croyants interrogés, qui sont 69 % à croire que cela causerait une crise... chez toutes les religions!L'enquête, menée auprès de 1300 personnes, a été conçue par Ted Peters, professeur de théologie au Séminaire théologique luthérien du Pacifique, en Californie. Et Ted Peters était l'un des 250 participants à ce congrès sur la vie extraterrestre, qui avait lieu les 24 et 25 janvier, à la Société royale de Londres.

Chose certaine, c'est le moment où jamais de s'adapter pour les religions, parce que tous les éléments semblent se mettre en place pour les préparer à une grande découverte. Par exemple, est venu souligner le président de la Société royale, Martin Rees, d'ici deux ou trois ans, le nouveau télescope spatial Kepler pourrait détecter la présence de planètes de même taille que la Terre autour d'autres étoiles - une recherche qui n'existait pourtant même pas au début des années 1990.

Mais certains sont beaucoup moins enthousiastes que d'autres : et si les E.T. étaient méchants? Un journaliste de Nature nous présente le paléobiologiste Simon Conway, de l'Université Cambridge : «Il cite des exemples d'évolutions convergentes dans l'histoire biologique de la Terre comme preuves qu'il existe un nombre limité de solutions aux problèmes d'organisations [physiologiques] et sociaux... La vie sociale ailleurs pourrait être aussi violente que sur la Terre, où les fourmis font du pillage et où les humains se font la guerre. "Si le téléphone sonne, dit-il, ne répondez pas."»

Le colloque britannique, intitulé The Detection of Extra-terrestrial Life and the Consequences for Science and Society, est organisé à l'occasion du 50e anniversaire du premier effort d'écoute du ciel - un effort qui a fait passer la recherche d'extraterrestres du clan des petits hommes verts aux radios-astronomes. Mais celui-là même qui avait lancé ce premier effort, l'astronome Frank Drake, est venu dire que la quête était plus difficile qu'on ne l'avait imaginé à l'époque.

Notre évolution technique, de l'analogique au numérique, en témoigne, dit-il : nos signaux radio s'éparpillent de moins en moins dans l'espace, à mesure que la technologie devient plus précise. Conséquence, la Terre «devient plus silencieuse», et s'il en est de même ailleurs dans l'Univers, ça augure mal pour les radios-astronomes.

Le colloque britannique est également organisé à l'occasion du 350e anniversaire de la prestigieuse Société royale - qui prend bien soin de souligner que c'est son premier colloque en 350 ans qui parle de vie extraterrestre! Une autre révolution...

source: cyberpresse.ca

vendredi 5 février 2010

Alerte infoOuverture de la concertation sur la taxe carbone révisée

LEXPRESS.fr

La société haïtienne est multiconfessionnelle et marquée par les rites vaudous. Après le tremblement de terre, on peut craindre une récupération religieuse de la catastrophe comme l'explique le sociologue Laënnec Hurbon.

Avec ce séisme, Haïti est-elle devenue avec ce séisme un terrain de chasse pour les prosélytes?


Les gens là-bas sont démunis et ont tout perdu. La religion peut avoir des effets positifs: les rescapés peuvent y trouver une nouvelle famille, trouver de l'espoir et du réconfort. Mais le danger de récupération de la part de certaines religions est aussi très présent. Sans compter qu'au traumatisme du séisme, il faut ajouter l'analphabétisation de la population haïtienne. Du pain béni pour tous les groupes religieux qui veulent profiter de l'effondrement de l'Etat haïtien.

Laënnec Hurbon est spécialiste des rapports entre religion, culture et politique dans la Caraïbe et auteur de plusieurs ouvrages sur le vaudou haïtien. Sociologue et directeur de recherche au CNRS, il enseigne aussi bien en France, à l'EHESS, qu'en Haïti, à l'université Quisqueya à Port-au-Prince.Pour les survivants, il serait facile de tomber dans le fanatisme et de se raccrocher à une explication catastrophiste de l'événement. D'autant que le traumatisme psychologique sera terrible. Je pense notamment à cette expérience sordide: avoir vécu à côté de cadavres pendant plusieurs jours. Le tremblement de terre du 12 janvier dernier apporte, en quelque sorte, de l'eau au moulin de tous ceux qui prédisent la fin du monde et les punitions divines.

Quels mouvements pourraient y trouver un "terrain favorable" pour se développer?

Les Scientologues [John Travolta a fait le déplacement le mardi 26 janvier, ndlr] ou les Témoins de Jéhovah sont déjà arrivés. Ils proposent cette lecture catastrophiste des événements et veulent profiter de l'occasion pour s'implanter en Haïti.

D'autres religions, déjà présentes en Haïti, peuvent se démarquer. Les protestants sont nombreux et font des émules ces dernières années. Qu'ils soient Adventistes, Charismatiques, ou, plus encore, Baptistes, tous les courants recrutent des adeptes ces dernières années et espèrent grossir leurs effectifs après cette catastrophe.

Leur succès vient du culte assez proche et compatible avec les rites vaudous, surtout en ce qui concerne la possession et les transes.

Justement, qu'en est-il du vaudou?

Le vaudou est une croyance en des divinités forces de la nature qui inclut le culte de la possession. Le culte s'exprime par des danses et des chants. Le vaudou est arrivé dans l'île avec les esclaves africains et, pour échapper à la persécution, a intégré des signifiants catholiques imposés par les colons.

Pour les Haïtiens, le vaudou est ce qui raccroche à l'Afrique et à la mémoire de l'esclavage. D'abord toléré par l'Eglise, le vaudou fut ensuite interdit par le Code noir. L'Eglise voulait être le lieu unique de la foi.

Quel était la religion dominante avant le séisme?

La religion dominante reste le catholicisme même si elle pâtit de son image colonialiste. Jusqu'à aujourd'hui, l'Eglise catholique structure la vie sociale et a longtemps été le symbole de la civilisation. De plus, le Vatican a été l'un des premiers Etats à reconnaître l'indépendance d'Haïti et a accompagné le pays dans son évolution.

Mais l'Eglise a été très durement touchée par le tremblement de terre. Elle a perdu des hommes et de nombreux bâtiments comme la cathédrale de Port-au-Prince. Et elle connaît une concurrence grandissante des mouvements religieux protestants.

lundi 1 février 2010

Russie : plus de 200 personnes malades après avoir bu de l'eau bénite

Irkutsk, Russie – 269 personnes, dont 156 enfants d'après Le Figaro, ont été conduites à l’hôpital après avoir bu de l’eau issue d'un puits lors de la célébration de l'Épiphanie. Beaucoup dans le pays considèrent que l'eau bue ce jour-là serait bénite.


C’est après avoir ingéré l’eau provenant d’une source pour célébrer l’Epiphanie que des maux de ventre et des douleurs intestinales se sont fait ressentir. Selon les autorités, ce sont 207 personnes qui au total ont dû recevoir des soins médicaux après avoir consommé l’eau bénite qui en réalité, provenait d’un lac stagnant.

En effet, beaucoup de Russes pensent que toute eau obtenue lors de l’Epiphanie, qui est célébrée le 19 janvier, est sacrée et bénie. En général, l’eau est mise en bouteilles et consommée plus tard, l’eau courante étant non potable dans la plupart du pays.