samedi 2 mai 2009

Un jeu de combat religieux crée la controverse

GRANDE-BRETAGNE

NOUVELOBS.COM

Plusieurs associations cultuelles demandent le retrait d'un jeu vidéo faisant s'affronter plusieurs figures religieuses sur internet.

Un jeu de combat sur internet, baptisé "Faith Fighter" ("Combattant de la foi") et mettant en scène six divinités et prophètes a déclenché la colère d'associations religieuses qui souhaitent le retrait du jeu d'internet, rapporte dimanche 26 avril l'édition britannique du quotidien Métro."Ce jeu dépasse les bornes en mettant en colère les gens, je pense que ce jeu devrait être retiré d'internet. Jouer à un jeu vidéo violent affectera fatalement votre comportement, et ce jeu est profondément offensant et provocateur", a estimé Douglas Miller, pasteur de la Link Church à Birmingham.Pour Brian Appleyard, ancien président de la Buddhist Society, le jeu est un "projet futile et offensant".Selon un porte-parole de la Fédération des organisations musulmanes basées à San Francisco: "dans le climat actuel, ce jeu ne peut engendrer que de la peur à propos de la religion. Avoir des images décrivant Mahomet de cette manière est également très offensant pour notre foi", a t-il ajouté".


Provocation

Si dans une version censurée du jeu, le visage du prophète de l'islam est masqué par un cercle noir, une autre version permet de voir le personnage dans son intégralité. Le jeu vidéo sur internet, "Faith Fighter, propose de faire combattre Jésus, Bouddha, Ganesha, Mahomet, Dieu et Budai (le Bouddha rieur) à grand renfort de coups spéciaux et de boules de feu. Si l'écran de démarrage du jeu précise que le jeu ne se veut "offensant envers aucune religion en particulier", l'avertissement précise que son but est de "pousser les joueurs à méditer" sur la façon dont "les religions et les représentations sacrées sont souvent instrumentalisées pour attiser ou justifier des conflits entre nations ou personnes." Le concepteur italien du jeu, Paolo Pedercini avait déjà suscité la controverse avec son précédent jeu Operation : pedopriest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire