mardi 26 mai 2009

L'église de scientologie bientôt dissoute en France?

LePost

C'est le procès des semaines à venir

A partir de ce lundi, devant le tribunal correctionnel de Paris, comparaissent l’association spirituelle de l’Eglise de scientologie, principal centre parisien de la secte, et sa librairie, ainsi que 7 membres de l'organisation.

Motif des poursuites : exercice illégal de la pharmacie mais surtout escroquerie en bande organisée.

"Le coût pour aller au plus niveau d'endoctrinement dépasse 300 000 euros", accuse Alain Stoffen, ancien adepte, interrogé par Le Progrès. "La scientologie capte toute la fortune des membres".

Les parties civiles : Ils étaient 4 plaignants, 4 anciens adeptes de la Scientologie au départ. Ils ne seront plus que 2 sur le banc des parties civiles ce lundi, explique Le Parisien. A leurs côtés, le Conseil national de l'ordre des pharmaciens.

Les conséquences ? Si la Scientologie est condamnée, elle pourrait être dissoute en France, selon Le Figaro. Une condamnation qui ne concernerait que les entités visées par cette action en justice mais, explique le quotidien, cela "marquerait le début du déclin de l'empire Ron Hubbard dans notre pays".

Des réactions ?

- "Le caractère commercial et lucratif de cette organisation ne fait aucun doute", estime par exemple Georges Fenech, président de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), interrogé dans Le Télégramme.

- "Il n'y a pas eu manipulation mentale", estime pour sa part Me Thierry Maisonneuve, avocat de l'église de scientologie. "Je discuterai pied à pied afin de le démontrer", explique-t-il sur 20minutes.fr.

4 commentaires:

  1. une action avec un electrometre !
    jamais compris

    RépondreSupprimer