mercredi 10 juin 2009

Il n'y a "aucun changement" de cap sur l'interdiction du voile à l'école, assure Luc Chatel

"Il n'y a absolument aucun changement de cap" du gouvernement français sur la question du voile à l'école, qui reste interdit, a recadré mercredi Luc Chatel après l'étonnement né du fait que Nicolas Sarkozy ait omis de le rappeler lors d'une conférence de presse samedi dernier.

S'exprimant au côté du président américain Barack Obama à Caen, M. Sarkozy avait alors affirmé qu'en France, "toute jeune fille qui veut porter le voile peut le faire", à deux exceptions près: pour les fonctionnaires "au guichet des administrations" et pour celles qui se voilent en raison d'une "obligation (...) faite par leur famille ou par leur entourage".
"Il a également évoqué l'école", a assuré M. Chatel, interrogé par les journalistes après le conseil des ministres. Or, le chef de l'Etat a bel et bien omis de parler de l'interdiction de signes religieux distinctifs à l'école publique prévue par la loi sur la laïcité de 2004.
"C'est notre majorité, pendant la dernière mandature, qui a, avec beaucoup de courage et de volontarisme, fait voter une loi qui a résolu énormément de difficultés", a ajouté Luc Chatel.

AP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire