vendredi 24 avril 2009

Lorsque Einstein se montrait relativement sceptique avec le judaïsme

Dans cette lettre, le scientifique décrit la croyance en Dieu, comme une "superstition infantile" et affirme ne pas croire à la notion de Juifs comme "Peuple Elu". Cette lettre découverte il y a peu, doit être vendue à Londres cette semaine.

Einstein avait jusqu’à présent fait montre d’une certaine modération quant à ses positions sur le judaïsme. Cette découverte laisse transparaître une certaine virulence sur la question, abordée dans une correspondance avec un philosophe en 1954.

Le scientifique, Juif lui-même, a toujours fait preuve de son empathie pour son peuple, qu’il considère pourtant comme "n’ayant pas de qualités différentes des autres peuples, malgré toute l’affection que je lui porte, et toutes les affinités pour sa mentalité. Le mot ‘D. ieu’ n’est selon moi, que l’expression et le produit de la faiblesse humaine. La Bible n’est qu’une collection de légendes toutes louables soient-elles, mais encore primitives et infantiles. Aucune interprétation, aussi subtile soit-elle, ne peut changer cela, selon moi".

Cette lettre fut écrite en allemand le 3 janvier 1954, à l’attention du philosophe Erik Gutkind, rapporte le journal The Gardian. Elle sera vendue jeudi 15 mai par Bloomsbury à une collection privée qui existe depuis plus de 50 ans. Le scientifique y décline notamment l’invitation à devenir Président de l’Etat d’Israël.
"De par mon expérience propre, il n’y a pas de groupes humains meilleurs que d’autres, même s’ils (Israël) sont protégés de bon nombre de cancers, malgré une puissance limitée. Je n’y vois pas pour autant de notion de "peuple choisi".

Einstein est également connu pour ses célèbres aphorismes tels que "la science sans religion est vaine et la religion sans science est aveugle".
Cette lettre semble donc montrer un autre visage du père de la relativité : plus sceptique, face à la religion.
Preuve s’il en était, que pour ce sujet aussi, tout est relatif …

Sources Arouts 7

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire