lundi 24 août 2009

Voilées, on leur interdit l'entrée d'une banque

LePost

En juin dernier, à Massy (Essonne), Zaya, se présente à sa banque. Elle porte le hijab, un foulard recouvrant ses cheveux, mais laissant son visage découvert. Elle se voit refuser l'entrée.

Même scénario en août, dans une autre agence de l'Essonne, avec une autre femme, portant elle aussi le hijab.

Pourquoi n'ont-elles pas pu entrer?

La banque invoque un soucis de sécurité...

Le personnel des deux agences se justifie avec une directive. "Emanant d'en haut, elle oblige les agences de la Société Générale à demander aux femmes voilées de d'ôter leur voile", précise Rue 89.

Sécurité ou discrimination?

La Société Générale déclare que "c'était un incident".

Dans un communiqué paru ce jeudi, et repris par Rue89, la banque tente de justifier cet "incident":

"Il convient de rappeler qu'une affichette apposée sur la porte d'accès des agences demande à chaque personne d'entrer à “visage découvert”.

"C'est dans ce contexte qu'est arrivé l'incident du 14 août qui n'a trait qu'aux conditions d'application d'une règle de sécurité, sans aucun rapport avec une quelconque volonté de discrimination."

Rue 89 précise: Ces deux femmes ne remettent pas en cause cette règlementation. Ce n'est pas leur visage qu'elles couvraient mais leurs cheveux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire