vendredi 7 août 2009

Une exposition encourage les visiteurs à dégrader la Bible


Glasgow, Écosse - Une exposition où les personnes sont invitées à écrire sur une Bible a permis à ses visiteurs d'inscrire des obscénités sur ces pages sacrées.

L'exposition Untitled 2009 montre également la vidéo d'une femme arrachant les pages d'une Bible et les enfonçant dans son soutien-gorge, sa culotte et sa bouche. Près d'une copie de la Bible exposée à la Gallery of Modern Art de Glasgow, un pot à crayons a été installé avec une note disant : "Si vous avez le sentiment d'avoir été exclus de la Bible, n'hésitez pas à vous y remettre." Ainsi les pages ont été recouvertes de commentaires injurieux comme "F*** the Bible" ou "Je suis Bi, Femme et Fière. Je ne veux pas d'un dieu que cela déçoit".
Cette exposition a été créée par les artistes Anthony Schrag et David Malone, en collaboration avec des organisations représentant les Chrétiens et Musulmans gays. Si les producteurs ont d'ores et déjà prévenu que la plupart des pages offensantes seraient retirées, les opposants au projet, comme l'Église d'Ecosse ou le Vatican s'interrogent pour comprendre comment cette exposition a pu être autorisée.

zigonet.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire