jeudi 13 août 2009

«Jésus aime les stars du porno» affirme une église XXX américaine



Un groupe chrétien américain en lutte contre la pornographie a édité des Bibles intitulées «Jésus aime les stars du porno», provocation qui permet selon ses membres de lutter à armes égales avec le X mais ne fait pas l'unanimité parmi leurs coreligionnaires.

Rassemblés dans une «église XXX», ces très sérieux missionnaires distribuent gratuitement des exemplaires du livre saint enveloppés dans une couverture jaune et mauve psychédélique, lors de salons de l'érotisme à travers les États-Unis.

Leur site Internet, qui se présente comme «le premier site pornographique chrétien», propose au téléchargement des exégèses de la Bible, un ensemble de «logiciels de prière» ainsi que des «programmes de responsabilité» destinés, sur le modèle des alcooliques anonymes, à aider les chrétiens à résister à la tentation de la pornographie.

En introduction de leur Bible, les membres de l'église XXX affirment que «Jésus aime les pornographes comme il aime les membres du clergé, les mères de famille, les voleurs, les menteurs et les prostituées».

«Nous ne sommes que des gens qui avons besoin de Dieu pour nous sauver du désordre et nous montrer une voie plus juste», souligne le texte.

Fidèle à sa mission, l'église XXX anime des séminaires itinérants, baptisés «dimanches du porno» pour «apporter soulagement et réconfort à ceux qui tentent de se défaire de la pornographie».

Plus de la moitié des membres du clergé seraient concernés, affirme le groupe en se disant décidé à faire éclater au grand jour «ces secrets américains honteux».

Le dirigeant de l'église XXX, J.R. Mahon, et son fondateur Craig Goss résument ainsi leur philosophie: changer la culture de l'Église de l'intérieur.

«Nous en avons assez des pasteurs qui possèdent des avions, signent des contrats avec des maisons de disques et sont protégés par des gardes du corps», plaide M. Mahon: «donnez aux pauvres, prêchez dans les rues des villes, faites venir les putes à l'église, remuez-vous les fesses!», lance-t-il.

Au récent salon Erotica de Los Angeles où l'AFP l'a rencontré, M. Mahon a passé trois jours à vanter sa Bible, n'épargnant pas sa peine pour convaincre des participants perplexes en clamant: «c'est de l'authentique, pas de nanas nues là dedans, juste la parole du Seigneur».

«Nous ne sommes pas là pour dire aux gens qu'ils vont aller en enfer», explique-t-il, affirmant que «nous voulons que les gens sachent que Dieu nous botte et que nous voulons qu'il leur botte aussi».

Mais cette approche frontale hérisse des chrétiens plus traditionnels. «Le Christ ne s'abaisserait jamais à de tels compromis. Rappelez-vous, c'est Marie-Madeleine qui est venue vers lui. Il n'est jamais allé dans une maison close, ni n'a utilisé les mots sexe et porno. Votre attitude n'est qu'un gadget, une excuse pour vous vautrer parmi les pervers», condamne ainsi un commentaire sur un forum du site Internet de l'église XXX.

M. Mahon reconnaît que l'initiative peut choquer. «Quand nous avons commencé il y a quatre ans, certains nous ont considérés comme des partisans du Diable», se souvient-il.

De fait, «Jésus aime les stars du porno» a eu du mal à se faire éditer. La société américaine de la Bible, l'un des plus anciens éditeurs du livre sacré, a expliqué avoir refusé de l'imprimer car son titre «induisait en erreur et ne convenait pas à une couverture du Nouveau Testament».

Mais les missionnaires de l'église XXX poursuivent leur tournée des congrès X, persuadés, comme le dit M. Mahon, que «si Jésus était là aujourd'hui, il irait aux salons du porno».

source: paraboles.net

3 commentaires: