lundi 13 juillet 2009

Ils ont dit sur l’islam, 4ème partie : Les apostats

Amer Kareem (jeune bloggeur Égyptien condamné à quatre années d’emprisonnement pour avoir publié un texte critique sur l’islam)
•Les préceptes apportés par Mahomet il y a 14 siècles doivent être combattus avec le courage et la détermination nécessaires. Nous avons l’obligation de les dénoncer et de les mettre à nus, devant tout le monde. Nous devons informer le monde et mettre en garde l’humanité du danger que représente l’islam pour eux.

Ibn Warraq (1946 - Probablement né en Inde, auteur de « Pourquoi je ne suis pas musulman »)
•Il n’existe pas de différence entre l’islam et l’intégrisme islamique. Les principes contenus dans le Coran sont antithétiques au progrès moral.
•N’y a-t-il meilleur symbole […] d’impérialisme musulman que l’image [d’un peuple] qui se prosterne cinq fois par jour vers […] l’Arabie?”
•L’islam décourage toute innovation et tout problème est traité comme un problème religieux même s’il est purement économique ou social.
•La nature totalitaire de l’islam n’est nulle part plus apparente que dans le concept de Jihad, la guerre sainte, dont le but final est de conquérir le monde entier et de le soumettre à la seule vraie religion, à la loi d’Allah. […]. Les musulmans ont le devoir de se battre et de tuer au nom d’Allah.
•Le plus nocif des legs de Mahomet est peut-être d’avoir soutenu que le Coran est la parole même de Dieu, vraie à jamais, faisant ainsi obstacle à tout progrès intellectuel et oblitérant tout espoir de liberté de pensée qui seuls permettraient à l’islam d’entrer dans le XXIème siècle.
•Alors qu’on culpabilise tous les Européens avec le colonialisme et l’impérialisme occidentaux […], l’impérialisme arabe est au contraire présenté comme un objet de fierté pour les musulmans. […] Personne ne s’avise de faire remarquer que l’islam a colonisé des territoires qui appartenaient à des civilisations anciennes, et que ce faisant, il a écrasé et réduit à néant de nombreuses cultures.
•L’islam, en particulier l’islam politique, s’avère totalement incapable de faire face aux problèmes du monde moderne.
•Les militants islamistes n’ignorent pas que l’islam est incompatible avec les principes de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Ils se sont réunis à Paris en 1981 pour rédiger une Déclaration Islamique des Droits de l’Homme qui occulte toutes les libertés qui contredisent la loi islamique. Plus préoccupant encore est le fait que sous la pression des États musulmans, l’article 18 de la Déclaration des Nations-Unies a été révisé en novembre 1981. La liberté de religion et le droit de changer de religion ont été supprimés et seul le droit d’avoir une religion fut conservé.*
•Il faut se préparer à une guerre froide de 100 ans avec l’Islam.

Jahanchahi Amir (opposant iranien, auteur de « Vaincre le IIIème totalitarisme »)
•L’islamisme est une idéologie de destruction de masse. Elle propage le chaos […] elle abolit ce qui différencie l’homme de l’animal : la liberté de pensée, d’expression, de vivre. […]. Là où d’autres idéologies - le nazisme, le fascisme, le communisme - ont échoué, l’islamisme peut réussir. Certes ce nouveau totalitarisme n’est pas encore à son apogée, mais il est à notre porte. Il nous assiège. Son objectif immédiat : la conquête du monde musulman. Son objectif à plus long terme : la soumission du monde non musulman. D’ailleurs, il ne fait aucun mystère de ses buts ni de ses méthodes pour parvenir à ses fins. […]. Il est totalitaire car entend purifier le monde de ce qui est contraire à son idéologie et à la loi de la charia. […] Bien qu’il s’en défende pour des raisons d’anti-occidentalisme frénétique, l’islamisme est un parent […] des systèmes qui furent personnifiés par Hitler et Staline. (Vaincre le IIIème Totalitarisme)

Jami Ehsan (Hollandais d’origine iranienne, fondateur du « Conseil des ex-musulmans de Hollande »)
Musulman à l’origine, il a décidé de lire le Coran suite aux attentats du 11 septembre 2001, voici ce qu’il en a conclu de Mahomet :
•Un criminel abject, un barbare qui répandait la mort et la terreur autour de lui, un homme ignoble malgré ses beaux discours, un type qui vous aurait probablement poignardé dans le dos». Il ajoutait que son admiration pour Mahomet s’était transformée en «profond mépris» pour ce prophète d’un dieu «cruel, tyrannique et persécuteur».

Kelek Necla (1957 (31 décembre) - Sociologue allemande d’origine turque)
•L’islam ne connaît aucune individualité, sa vision de l’humanité n’est pas adaptée à la modernité.
•La charia ne repose sur aucun des principes légaux issus des Lumières. Sans rejet de la charia et du principe de vengeance, tous les efforts pour intégrer les musulmans sont condamnés d’avance.

Salahuddin Hossain (poète, essayiste, originaire du Bangladesh)
•L’islam est une idéologie arabe colonialiste et impériale engagée dans un combat cosmique pour conquérir la planète. Les jihadistes divisent le monde en deux - le monde islamique et le monde non islamique. C’est l’ultime bataille entre ceux qui valorisent la liberté, la paix et l’humanité et ceux qui les combattent, et nous devons triompher à tout prix dans l’intérêt de notre propre survie.

Senocak Zafer (Écrivain allemand d’origine turque)
•Même si la plupart des musulmans ne veulent pas voir cette vérité en face, le terrorisme provient du cœur même de l’islam, il arrive tout droit du Coran. Il vise tous ceux qui ne vivent pas, n’agissent pas selon les règles coraniques, soit les démocrates, les penseurs et les scientifiques inspirés par l’Occident, les agnostiques et les athées.
•Terrifiant cercle vicieux, qui doit être brisé par l’engagement du monde libre et par l’engagement militaire, car ce n’est pas possible autrement. Ceux qui luttent contre les talibans en Afghanistan ne peuvent pas faire comme si le Pakistan ne les concernait pas. L’assassinat de Benazir Bhutto était clairement annoncé. La prise de pouvoir des terroristes du Hamas à Gaza était tout aussi prévisible.
•Mais le monde libre ne fait qu’observer, comme tétanisé. La politique américaine en Irak a déclenché et continue de nourrir beaucoup de hargne en Europe. En matière de critique, les Européens sont vraiment insurpassables. Mais question idées neuves et concepts politiques, c’est la pénurie. La politique européenne face au terrorisme musulman s’épuise à miner toute action concrète. Certains veulent négocier - avec le Hamas, avec les talibans. On propose des réacteurs nucléaires à Kadhafi, on déroule le tapis rouge pour le souverain saoudien. Finalement, tout se compte en pétrodollars. Et l’Occident ne remarque pas à quel point il s’y dissout, alors que les terroristes de l’islam remportent une victoire après l’autre. Benazir Bhutto ne sera pas la dernière victime d’une politique d’apaisement vouée à l’échec face à l’islam radical

Shoebat Walid (ex terroriste, américain d’origine palestinienne)
•Ce que l’occident ne comprend pas au sujet de l’islam, c’est que le Jihad a trois étapes. Si les musulmans ont le dessus alors le Jihad est imposé par la force. Si les musulmans n’ont pas le dessus alors le Jihad est réalisé par des moyens politiques et financiers. Depuis que l’Islam n’a plus le dessus en Amérique et en Europe, ils parlent de paix tout en soutenant le Hamas et le Hezbollah. L’idée que l’islam est une religion de paix provient de la partie silencieuse du Jihad.
•Il y a plus de cents citations de Mahomet en ce qui concerne les Jihad - Je pourrais réciter chacune mais ça nous prendrait toute la journée. Chacune eux se réfère spécifiquement au Jihad par le glaive, tuer et ne faire aucun prisonnier - avec seulement une citation se référant à une bataille interne appelée ainsi par Mahomet après la conquête et l’occupation totale de l’Arabie.
•Il y a ceux qui rejettent les sources classiques et qui se focalisent sur les versets de paix du Coran, cherchent à dénaturer les versets parce qu’ils ne veulent pas s’engager dans la violence. Mais si ces prédicateurs veulent débattre avec Oussama ben Laden, c’est lui qui l’emportera, car les mots du Coran sont de son côté.
•Levez-vous et sentez le danger avant que l’islam réussisse à mettre en application son programme de Jihad dans le monde entier.
•[Adressé aux juifs/Israléiens] S’il vous plaît, reprenez le Mont du Temple

Sina Ali (Fondateur du site Faith Freedom International)
•Le racisme est la plus basse forme de stupidité humaine, mais l’islamophobie est le summum du bon sens.
•Phobie signifie peur infondée et irrationnelle. Il n’y a rien d’infondé ni d’irrationnel dans le fait d’avoir peur de l’islam. Seul un demeuré peut se permettre de ne pas avoir peur de la plus grande menace pour le monde et la civilisation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire