jeudi 24 décembre 2009

l’école qui a refusé un enfant "pas assez juif" a son goût est relaxée

Grande-Bretagne – Il y a quelques temps, une école juive orthodoxe a refusé d’inscrire un enfant de 11 ans, prétextant le fait que l’enfant n’était pas assez juif pour pouvoir rentrer dans l’établissement. La famille de l’enfant a porté l’affaire devant la justice, qui a estimé qu’il n’y avait pas de discrimination.


Le jeune garçon, dont l’identité a été préservée, n’a pas été "certifié" comme véritablement juif du fait que sa mère italienne serait née catholique avant de se convertir au judaïsme avant la naissance de son enfant, auprès d’une synagogue dite progressiste. C’est sur ce point que l’école Jewish Free a refusé l’inscription de l’enfant, prétextant que ce dernier ne répondait pas à l’ensemble des critères de la politique de l’école qui demandent à ce que la filiation judaïque des enfants soit reconnue par le Bureau du Grand Rabbin. Le père du garçon de 11 ans a alors porté l’affaire devant les tribunaux, soutenu par l’association British Humanist, au motif de discrimination raciale.

Finalement, l’école a été relaxée devant la justice, cette dernière estimant qu’il n’y avait pas discrimination et que la politique d’inscription de l’école etait légitime. L’avocat de la famille a quant à lui déclaré : "Il est regrettable qu’une école financée par le contribuable puisse décider de ne pas admettre un enfant en raison de l’origine ethnique de sa mère".

Source : zigonet.com

1 commentaire:

  1. c'est pourtant une position discriminatoire et raciste, peu respecteuse des croyances

    RépondreSupprimer