dimanche 8 mai 2011

Un évêque avant-gardiste viré par le pape

Un évêque catholique d’Australie avait osé proposer que l’Eglise ordonne des hommes et des femmes mariés, compte tenu du déficit du nombre de prêtres. Le propos n’a pas plu au très traditionnel Benoît XVI. Et Mgr William Morris a été prié de prendre sa retraite anticipée. «Le pape Benoît XVI a considéré que le diocèse serait mieux administré sous l’égide d’un nouvel évêque», a écrit l’ecclésiastique de 67 ans dans une lettre lue lors des messes du week-end.


C’est en 2006 que l’évêque australien avait mis sur le tapis la question de l’ordination de personnes mariées des deux sexes, alors que l’Eglise catholique n’admet que celle des hommes, qui de plus doivent faire vœu de chasteté. William Morris, évêque du vaste diocèse de Toowoomba dans l’Etat du Queensland (est) depuis 1993, a déclaré que ses propos avaient été mal interprétés et qu’on ne lui avait pas donné l’occasion de préciser sa pensée. Son départ est «en fait une révocation», a déploré à la radio locale le vicaire général de Toowoomba, le père Peter Dorfield.

source: liberation.fr

4 commentaires:

  1. C' est un scandale pour nous chrétiens que cette révocation injustifiée.

    Une erreur de ROME qui peut "coûter cher": en effet Mgr Morris aurait le droit de créer un schisme, comme l'a fait Lefebvre.
    Mgr Gaillot n'a pas fait de schisme, on peut remercier le ciel !
    Le mot de stAugustin est à méditer::"commettre des erreurs est le propre de l'humain ( en clair la révocation de MORRIS apparait comme une erreur),mai il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil".

    RépondreSupprimer