lundi 30 mai 2011

Benoît XVI ferme une abbaye réputée pour... ses soirées lap dance

Grand ménage de printemps au Vatican. Le pape a fait fermer une abbaye connue de la jet-set romaine pour des soirées peu catholiques.


Le pape Benoît XVI a décidé de fermer l'abbaye de Santa-Croce in Gerusalemme à Rome. Ce lieu branché de la vie mondaine romaine était ouvert depuis près de cinq siècles. Les moines cisterciens sont accusés officiellement par leur hiérarchie de détournements de la liturgie et de problèmes de gestion. Mais la réalité veut que ce soit les mœurs plutôt légères qui aient conduit le lieu à la fermeture, selon les journaux italiens la Stampa et Il foglio.

L'abbaye était bien connue pour accueillir la jet-set romaine, les soirées du monde de la mode et des personnalités, comme Madonna. Une célébrité accentuée encore avec l'arrivée d'une nouvelle nonne et ancienne danseuse de lap-dance. La jeune femme n'hésitait pas à montrer ses talents à la foule. On dit même l'avoir vu faire un show autour d'une croix en bois.

Seulement, l'abbaye abrite des reliques importantes comme un bout de la croix, un clou et la couronne d'épines portée par Jésus lors de sa crucifixion. Des photos de sœurs dansant autour de l'autel où se trouvent les précieux objets circuleraient. Enfin, la rumeur parle de relations plus que spirituelles entre les hommes de foi.

Trop c'est trop pour le Vatican qui souhaitait depuis plusieurs années mettre un terme à ces parties très peu catholiques, une enquête ayant été ouverte dès 2008. Les moines ont aujourd'hui été replacés aux quatre coins du pays. Même si la basilique reste ouverte au public, l'abbaye ferme donc définitivement ses portes.

2 commentaires: